Beaucoup de femmes se demandent quoi faire pour que leurs seins restent fermes et ne deviennent pas flasques. Les scientifiques français disent: ne pas porter un soutien-gorge. Curieusement, les dames qui négligent cette pièce de vêtement, peuvent se vanter d'un buste en forme.

Comme l`écrit The Local, les chercheurs sont arrivés à la conclusion que le soutien-gorge n`apporte aucun bénéfice pour la santé, de sorte que son utilité est surestimée. Ainsi, par exemple, les savants ont démenti l'opinion répandue qu'il aide les propriétaires d`une forte poitrine à réduire la charge sur le dos.

soutien gorgeUn professeur de l'université de Besançon Jean-Deni Roujon étudiait pendant 15 ans les problèmes liés au buste féminin. Il remarque : "du point de vue médical, physiologique et anatomique, la poitrine ne reçoit aucun profit de ce qu'à l'aide du soutien-gorge elle est moins influencée par les forces de la gravitation. Au contraire, à cause de lui la poitrine devient plus tombante ".

Le chercheur a mesuré pendant quelques années presque avec le compas et la roulette les charmes des participantes à l'expérience. Jean-Denis a observé le développement et le changement de leurs seins. Ont pris part dans cette étude dans l'hôpital universitaire de Besançon, 130 femmes de 18 à 35 ans.

Donc, le soutien-gorge, dans une certaine mesure, contribue à l'affaissement des seins, parce que le sein est constamment détendu.

Une «des participantes», qui ne portait pas de soutien-gorge dans les deux dernières années, a avoué que ce refus de détail superflu du vestiaire lui donne une variété d`avantages. «Je respirer librement, je me sens plus confiante, et j`ai moins mal au dos» - a communiqué la femme de 28 ans.

Cependant, il ne faut pas jeter immédiatement tous les soutiens-gorges -, leur rejet ne vous aidera probablement pas. Le professeur dit que les femmes de moyen âge et celles qui ont déjà accouché ne peuvent pas sentir l'efficacité de cette mesure.

Le soutien-gorge est apparu pour la première fois en 1889, il est inventé comme le moyen du maintien des seins, le transfert de leur poids pour les épaules grâce aux bretelles.